ABDOULAYE remercie son lycée qui l’a soutenu

par Webmestre 2 de RESF78

Je m’appelle Abdoulaye.
A la mort de mon père, mon oncle paternel est devenu mon tuteur selon notre coutume. Il a décidé que je ne pouvais pas continuer mes études alors que son fils les poursuivait.
J’ai donc quitté Bamako début 2015 à 14 ans. J’ai travaillé 4 mois à Tamanrasset puis 5 à Ghadamès en Libye et enfin deux mois à Tripoli.

Quand j’ai eu gagné assez d’argent pour payer le passage en Italie, j’ai averti mon patron, avec lequel je m’entendais bien, que j’avais décidé de partir. Il a essayé de m’en dissuader.
Il m’a emmené un jour au bord de la mer pour me montrer le danger.
Je ne savais pas nager.
Il m’a dit qu’il ne fallait pas partir et m’a proposé de me payer plus. J’ai refusé et décidé de partir pour pouvoir continuer mes études. Nous avons été recueillis dans la nuit par un bateau italien.

Je suis arrivé à Paris en octobre 2016. J’ai été refusé par l’ASE des Yvelines qui contestait mon extrait d’acte de naissance. J’ai été très bien entouré au lycée Jean Perrin de Saint Cyr dans une classe d’adaptation puis au lycée Bascan de Rambouillet comme interne pour préparer la CAP cuisine. J’ai été accueilli dans des familles les week-end et les vacances.

Délégué de classe, j’ai pu remercier en fin d’année ceux qui m’avaient si bien accueilli en leur lisant cette lettre :

Mesdames, Messieurs,
J’ai une lettre à lire devant vous pour vous remercier, Monsieur le Proviseur et Madame la Proviseur Adjointe, Madame la CPE, Madame l’Assistante Sociale, mes Professeurs, les Surveillants, surtout ceux de l’internat, les Infirmières et le Chef de cuisine de la cantine.
Tout d’abord de m’avoir accepté dans votre lycée et à l’internat.
J’ai eu la chance de visiter des lieux très importants et difficiles à voir tout seul, par exemple le stade de France et l’assemblée nationale.

Vous m’avez aidé à faire mes démarches administratives. J’ai eu beaucoup de lettres de soutien de tout le monde. J’espère atteindre mon objectif.

Mes chefs de cuisine ont cherché de bons restaurants pour faire mes stages et aussi pour avoir un employeur. Pendant mes stages, Madame XXX a fourni un énorme effort pour moi car je rentrais tard à l’internat. Elle était toujours là pour m’ouvrir le portail avec sa télécommande dés que je l’appelais.
Pendant le ramadan, j’ai eu de bonnes conditions et je me suis senti comme chez moi.
Je vous remercie tous profondément du fond de mon cœur .


J’ai eu 18 ans en juin 2018. 4 jours plus tard, j’ai obtenu un récépissé de demande de titre de séjour « étudiant » avec le droit de travailler et ainsi j’espère pouvoir continuer ma formation comme apprenti.