CHRISTELLE, la Parisienne

(actualisé le ) par Webmestre 2 de RESF78

Je suis arrivée en France en 2004 à l’âge de 16 ans pour rejoindre mon père.
J’ai des frères de nationalité française qui sont nés ici en France.
Je suis d’origine Camerounaise.

Le coucher du soleil

J’ai été scolarisée au Lycée Maria Deraimes dans le 17ème arrondissement en 2004, en classe de FLE (Français Langue Étrangère), et jusqu’à la classe de terminale. Sitôt mon baccalauréat obtenu, j’ai voulu m’orienter en BTS Conseiller en Économie Sociale et Familiale en formation classique, mais malheureusement, je n’ai pas pu intégrer la formation faute de place.
Après cet échec, je me suis orientée en licence AES "administration économie et sociale" à la fac de Saint-Quentin-en-Yvelines et une fois de plus, ce fut un nouvel échec, car j’ai eu des soucis de santé.
J’ai donc été obligée d’arrêter les études. Après tout cela, j’ai décidé de travailler pour subvenir à mes besoins.

Je tiens à vous signaler que j’ai été régularisée en 2009 grâce à la mobilisation du réseau éducation sans frontières 75 (RESF 75) et aux enseignants de mon lycée Maria Deraismes 75017 Paris. Cependant, j’ai été en situation irrégulière durant 5 ans, période pendant laquelle j’ai reçu une obligation de quitter le territoire (OQTF) à deux reprises. Malgré tout cela, je suis restée debout, très optimiste et très déterminée.

Chers tous, ne baissez pas les bras quoiqu’il arrive.

J’ai commencé à travailler avec l’association AVEJ dans le 19ème, où j’ai eu plusieurs missions entre 2010 et 2011. J’ai notamment effectué une mission de trois mois au COMEDE (Comité Médical pour les Exilés), au Kremlin Bicêtre dans le Val-de-Marne. J’y assurais la prise en charge médicale, psychologique et sociale des usagers, ainsi que le suivi administratif.

De janvier à juin 2012, j’ai ensuite travaillé avec l’association ADOMA dans l’Essonne à Épinay-sur-Orge, j’occupais alors un poste d’agent d’accueil.

En novembre et décembre 2012, j’ai occupé le poste d’auxiliaire de bureau au centre d’impôts du 19ème. J’ai été chargée de l’accueil et du suivi des stagiaires en CDI au CEFIL (Centre d’Information et d’Insertion par la Langue), dans le 18èm. J’ai dû arrêter de travailler suite à de nombreux soucis de santé, il était donc impossible pour moi d’être à la fois concentrée au travail et de me consacrer à mon état de santé.

Je travaille donc en France depuis maintenant six ans, de manière régulière, et j’occupe depuis un logement dans le 19ème. Grâce à mes études et à mon travail, je me suis construit des relations amicales en France.

Le conseil que je donne aux jeunes qui sont en situation difficile, c’est d’être optimiste ; ne vous laissez pas décourager par les aléas de la vie. Ne perdez pas de vue vos objectifs, soyez persévérants. Du fond de mon cœur, je souhaite à tous beaucoup du courage.
Le meilleur pour vous est à venir !