Boubacar médaille d’argent au concours « Meilleur apprenti » de la Région Ile-de-France

(actualisé le ) par Webmestre 2 de RESF78

Je suis en terminale et je vais passer le Bac Pro électrotechnique en juin.

J’ai bon espoir car en fin d’année dernière, mon professeur m’avait proposé de me présenter au concours du « Meilleur apprenti ». C’est l’équivalent du concours « Meilleurs ouvrier de France » pour les jeunes comme moi, en apprentissage (1). Il pensait que j’avais le niveau alors je me suis inscrit et j’ai réussi.

En avril, pendant une journée entière, de 8 h 30 à 17 heures, il fallait monter une armoire électrique, avec une belle esthétique, et tout et tout. Et qu’elle fonctionne. Et j’ai décroché la médaille d’argent, à la fois sur le département et sur la région.
Je suis trop fier !

Je suis arrivé en France il y a 3 ans ; j’avais 16 ans. J’ai fui la Guinée en passant par le Mali. J’ai atterri directement à Roissy. J’étais perdu. Je ne savais pas comment faire. Il faisait tellement froid. C’était au mois de mars. Je ne connaissais personne.

L’ASE (Aide sociale à l’enfance) m’a logé à l’hôtel pendant 6 mois. Je m’ennuyais, je restais dans le hall car je ne m’habituais pas au froid. Je pensais tout le temps à ma famille, à Conakry.
Il y avait d’autres jeunes dans cet hôtel. Certains depuis longtemps, alors ils m’ont rassuré. La Croix-Rouge m’a aidé aussi.

Je suis venu tout seul. J’ai une famille, mais le problème, en Guinée, c’est la politique (2).
Et ça ne s’arrange pas. Donc j’ai décidé de quitter ; je n’avais pas le choix de rester.
J’ai rencontré RESF et ils m’ont écouté. La demande d’asile, je ne savais pas ce que c’était. L’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) m’a convoqué, m’a posé beaucoup de questions et finalement, j’ai un titre de séjour de 10 ans depuis la fin de l’année dernière.

Quand je suis arrivé en France, je me suis dit « Comment faire pour réussir ? ».
Aujourd’hui, ça se passe bien avec mon patron. Je suis en confiance. Après mon bac, on verra. Pour le moment, je ne sais pas trop comment ça va se passer.

Mais si je suis « meilleur apprenti », je serai peut-être plus tard, « meilleur ouvrier » … J’ai envie de rester.

(1) Le concours « Un des meilleurs Apprentis de France » a été créé en 1985. Plus de 6 000 candidats de moins de 21 ans, en formation initiale (CAP, BEP et Bac Pro), s’inscrivent chaque année dans plus de 90 métiers. Le concours est organisé sous l’égide notamment du ministère du Travail.
(2) En 2011, le gouvernement des États-Unis affirmait que les actes de torture perpétrés en Guinée par les forces de sécurité et la maltraitance des femmes et des enfants constituaient des atteintes aux droits de l’homme. L’ONG Transparency International classe régulièrement la Guinée parmi les pays où la perception de la corruption est la plus forte.