Que sont-ils devenus ?

Diaraye, étudiante en alternance

(actualisé le ) par Webmestre 2 de RESF78

« Je rêvais de la voir pour de vrai, mais tout n’a pas été simple »

Je suis arrivée en France en février 2014, j’ai été confiée par l’aide sociale à l’enfance au foyer des nouvelles charmilles dans les Yvelines où je suis restée près de 3ans.

J’y ai effectué 6 mois de cours de mise à niveau dans leur école interne.
A la rentrée de septembre 2014, j’ai intégré le lycée professionnel en ARCU (Accueil relation clients usagers), une filière que la conseillère de la CIO a jugé plus adaptée pour moi et pour mes projets, puisse qu’à mon arrivée en France, je rêvais d’être hôtesse de l’air.

Après une année de formation en ARCU, mes éducateurs du foyer ont jugé qu’il me fallait une formation d’une durée de 1an en attendant que je puisse obtenir mes papiers pour pouvoir rester en France et commencer à travailler et me prendre en charge après mes 18 ans.

Ce qui fut fait : je me suis orientée en terminal CAP Vente où j’ai obtenu mon diplôme de CAP vente en juin 2016. Mais, ma majorité arrivait à grand pas, et j’étais sans papier ni espoir. Alors mes éducateurs ont contacté RESF qui m’a attribué un parrain pour s’occuper de moi. Ils ont été mes sauveurs en anticipant les choses. Grâce à eux j’ai obtenu un rendez-vous à la préfecture puis mon 1er titre de séjour, ce qui m’a permis de continuer mes études en France.

A mes 18 ans, l’aide sociale à l’enfance a arrêté ma prise en charge, j’ai été logée dans un hôtel social puisque je n’étais pas en capacité de faire autrement. J’étais sans le sou malgré des papiers qui me permettaient d’étudier et de travailler en France. Ces moments ont été très durs pour moi, ce fut un tournant dans ma vie. J’ai appris à vivre seule, j’étais au bout du rouleau. J’ai voulu tout abandonner.
Mais les rendez-vous à la mission locale qui se succédaient les uns après les autres, accompagnée de mon parrain Serge, m’ont redonné espoir. Le conseiller mission locale et mon parrain mon trouvé une formation en alternance au CFA Stephenson que j’ai intégrée en septembre 2016.

Grâce à eux, j’ai trouvé une entreprise, ENEDIS anciennement ERDF où j’ai été embauchée en alternance, une semaine sur deux pour un contrat de 2 ans. Je suis très contente et fière d’avoir rejoint cette équipe, je ne m’attendais jamais à travailler dans une si grosse entreprise, elle m’a apporté beaucoup d’expérience, j’en suis ravie. Grâce à cette école aussi, j’ai eu la chance d’intégrer pendant quelques jours l’équipe Air France, le boulot de tous mes rêves…

Je remercie tous celles et ceux qui m’ont aidée dans les moments difficiles, plus précisément mes éducateurs des nouvelles charmilles, RESF, mon parrain à moi seule 😊, le CFA Stephenson . Ils ont changé le cours de mon aventure et sans eux ma vie n’aurait plus eu de sens en France, je serais déjà retournée dans mon pays, je ne m’imagine pas un seul instant ce que je serais devenue.
Je me suis fixée un objectif, être à la hauteur, et plus les jours passent et plus j’avance vers cet objectif.

J’ai appris dans tout ça que tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir et qu’il ne faut jamais baisser les bras, la chance peut te sourire à tout. Lance-toi un défi. Fais-toi confiance, tu y arriveras 😊.